Il est important de comprendre les enjeux liés aux ondes de choc et l’instabilité !

Qu’est ce que :

Tout d’abord il faut distinguer l’instabilité qui a des conséquences sur les articulations de celle qui interagit sur la posture de l’organisme avec comme conséquences des douleurs dorsales.

La première est liée au maintien du pied dans la chaussure. Lors d’un déplacement nous pouvons nous retrouver sur des sols accidentés (ornières, bosses, racines, bordures de trottoir, …). Le pied ne se pose plus correctement sur le sol et s’il n’est pas correctement tenu (chaussures mal lacées, trop grandes, matière pas suffisamment rigide, formes au niveau du talon et de la voute plantaire mal adaptées). Des traumatismes peuvent apparaitre soit instantanément si l’effort est violent (cheville tordue, arrachement ligamentaire, …), soit progressivement (rupture de fatigue, douleurs articulaires, tendinites, …). Ce type de traumatisme peut également intervenir sur sol plat, lors d’une mauvaise réception suite à un saut et cela dans presque tous les sports.

L’instabilité avec des conséquences sur la posture, trouve son origine dans la nature des matériaux utilisés dans les chaussures et les semelles. En effet le maintien de l’organisme est assuré par ce que l’on peut appeler « le gyroscope cérébral ». C’est une fonction que l’homme moderne a intégré en lui depuis qu’il se maintien debout sur 2 jambes. L’information sur la position du corps est donnée par un capteur situé dans l’oreille interne qui la communique au cerveau qui si nécessaire, va automatiquement corriger la posture en commandant 300 petits muscles dont environ 200 sont situés autour de la colonne vertébrale. Ces muscles ne sont sollicités que ponctuellement.

Toutefois, lorsque nous sommes sur un système instable comme cela peut-être le cas lorsque nous utilisons des chaussures ou des semelles, conçues avec des matériaux trop mous (gel, mousse, …), notre « gyroscope cérébral » va activer ces muscles en permanence. Or, ce ne sont pas des muscles d’effort comme les biceps, triceps, …, mais de petits muscles pour corriger ponctuellement notre posture. Il s’en suit de fortes douleurs musculaires qui ne sont pas liées à l’activité sportive, mais proviennent simplement de l’instabilité générée par la souplesse des matériaux utilisés dans les chaussures.

Le choc, lors de la marche ou de la course, provient de l’impact sur le sol. L’effort généré au moment du choc est fonction de la masse en mouvement et de la vitesse au moment de l’impact. Sur un sol dur, l’effort sera quasiment répercuté en totalité vers l’organisme. Plus le sol sera souple et plus cet effort sera transmis dans le sol. Par exemple, courir sur du sable mouillé génère un effort qui aide le pas suivant, mais courir sur du sable sec, est très pénible car peu d’effort est restitué. L’impact sur le sable sec provoque un frottement entre les grains de sable qui absorbe cette énergie.

Toutefois, dans la vie courante, l’essentiel de nos déplacements se fait sur des sols rigides. Le choc lié à l’impact de notre pied sur le sol n’est pas forcément un problème à partir du moment où l’effort n’est pas trop important. Cet effort appliqué à l’organisme est utile par exemple pour la calcification de nos os. L’impact se fait le plus souvent au niveau du talon.

Par contre, l’onde de choc qui suit l’impact sur le sol représente une nuisance car il est à l’origine de nombreuses pathologies.

L’onde de choc est fonction d’une part du niveau d’effort appliqué lors de l’impact sur le sol et d’autre part à sa durée correspondant au nombre de cycles qui suivent le choc initial. Ce nombre de cycle est dépendant de l’amortissement de l’ensemble « sol + chaussures + semelles + organisme ». Plus l’amortissement sera important plus l’onde de choc sera faible.

Synthèse :

Compte tenu de ces éléments, pour préserver notre organisme, il est nécessaire que nos chaussures et semelles soient :

  • Rigides au niveau du talon, tout en permettant le déroulé du pas (transfert de l’appui du talon vers la plante du pied), pour permettre une bonne stabilité de l’organisme,
  • Amorties avec un important coefficient d’amortissement pour éviter les pathologies comme les douleurs articulaires (chevilles, genoux, hanches), les tendinites, maux de dos, …

Les Semelles IDAWAYS répondent à ces différents critères et sont les seules au niveau mondial à proposer des technologies innovantes provenant des développements des secteurs aéronautique et spatial.

Les semelles IDAWAYS permettent :

choc

L’atténuation du choc lors de l’impact sur le sol, tout en conservant une certaine restitution de l’énergie pour favoriser le pas suivant

icône stabilité

La stabilité de l’organisme pour une bonne tenue corporelle.

amortissement

L’amortissement haute performance pour supprimer l’onde de choc et ainsi préserver l’organisme des traumatismes musculo-squelettiques (TMS)

Les dispositifs utilisés pour les semelles IDAWAYS assurent :

  • Un effet filtrant (réduction du niveau de choc à l’impact)
  • Un effet amortissant (réduction de la durée / amplitude de l’onde de choc)

Les dispositifs IDAWAYS permettent d’atténuer les chocs de façon à limiter les efforts appliqués sur l’organisme.

La fonction principale des semelles IDAWAYS sera donc de réduire considérablement les ondes de choc qui usent le corps et les articulations au quotidien, tout en gardant une stabilité optimale. Leur principe actif agit sur le stress mécanique subi par le corps et leur forme et le maintien de la voûte plantaire vous garantira un confort optimal.

Elles permettent de limiter les effets néfastes de l’impact lors de l’activité physique et de prévenir des pathologies telles que le mal de dos, les tendinites, les douleurs articulaires, les jambes lourdes (liées aux ondes de choc). Sa stabilité réduit la fatigue musculaire générale, l’irritation des tendons et des ligaments.

Les dispositifs IDAWAYS sont des convertisseurs d’énergie qui atténuent considérablement les effets négatifs de l’onde de choc. Seuls ces dispositifs ont des performances jusqu’à présent inégalées pour protéger l’organisme.

La majorité des semelles existantes aujourd’hui sur le marché utilisent les propriétés d’un ou de plusieurs matériaux mous (mousse, gel…) afin d’atténuer les chocs, mais ne corrigent pas l’instabilité, à l’inverse cela en crée.

 

Les dispositifs IDAWAYS, issues de la technologie IDASYS, innovent puisqu’ils assurent en simultané :

  • Un effet filtrant (réduction du niveau de choc à l’impact)
  • Un effet amortissant (réduction de la durée / amplitude de l’onde de choc)
  • Un effet stabilisant et un bon maintien de l’ensemble pied/cheville/genou

Les ondes de chocs provenant des impacts sur le sol sont à l’origine des troubles musculosquelettiques (TMS), que ce soient les douleurs articulaires, tendinites, mal de dos, tensions musculaires ou encore ligamentaires.

Pour atténuer de manière très importante ces ondes de chocs, il est nécessaire d’utiliser des mécanismes performants entre le pied et le sol.

Les chaussures ou les semelles sont donc idéalement placées pour recevoir ces mécanismes de protection. Pour cela, ces mécanismes devront absorber ou convertir l’énergie dynamique de l’onde de choc.

Aujourd’hui les matériaux viscoélastiques convertissent une partie de cette énergie en énergie thermique ; mais pour convertir toute l’énergie issue de l’impact sur le sol, cela nécessiterait une épaisseur importante de ce matériau. Les autres matériaux ont des performances encore plus faibles.

 

Les semelles IDAWAYS atténuent l’onde de choc de manière très importante dans une épaisseur et un volume réduit.

Grâce aux semelles, cette énergie statique va être restituée lors du transfert du poids du corps pour impulser l’engagement du pas suivant.

C’est pourquoi les semelles IDAWAYS associent une bonne rigidité pour une bonne stabilité, un bon maintien avec un amortissement maîtrisé.

IDASYS est une technologie d’amortissement dynamique intelligente utilisée en Haute Technologie et appliquée à la grande consommation

Les semelles IDAWAYS sont le fruit d’un assemblage méticuleux de différents dispositifs amortissants de haute technologie développés initialement pour des applications spatiales et aéronautiques par la société Artec Aerospace dirigée par un des cofondateurs de IDAWAYS. Elles sont la première application de la technologie IDASYS issue de Artec Aerospace appliquée aux chaussures / semelles.

Notre technologie IDASYS est une technologie qui, associée à des millions de calculs spécifiques, permet d’optimiser de nombreux paramètres afin d’obtenir un amortissement dynamique optimal qui supprime les ondes de chocs tout en maîtrisant un bon maintien et une bonne posture du corps.

Artec Aerospace, ayant développé et déployé cette technologie depuis déjà plusieurs décennies dans le domaine B2B (Spatiale, Aéronautique, Ferroviaire, Nucléaire, Automobile…).

Présentation de notre technologie IDASYS appliquée aux semelles IDAWAYS

Crash test n°3 sur 2 plaques élastiques

Une avec et une sans la technologie IDASYS

Crash test n°1 sur 2 diapasons

Un avec et un sans la technologie IDASYS

Crash test n°2 sur 2 lames en composite

Une avec et une sans la technologie IDASYS